Symptômes : ne démarre pas, écran noir, pas de synchro.

Le PCB est visuellement dans un état neuf, pas grand chose à ajouter.

A la mise sous tension, le jeu ne démarre pas. Pire, je n'ai pas de signal de synchro vidéo. Je commence à inspecter le pin 18 du 68000 à la recherche d'un signal de reset.

Je ne peux que constater son absence, le signal est à l'état bas. Il est généré sur ce jeu par un moniteur de voltage Fubitsu MB3771 que l'on connaît bien.

Celui-ci délivre bien un signal haut à l'allumage :

Sur une carte fonctionnelle, je place le pin 8 du MB3771 à la masse pour voir comment le PCB se comporte : je n'ai dans ce cas pas de synchro non plus. Pas de Reset : pas de synchro ni de jeu, c'est justement les symptômes que rencontre le PCB d'aujourd'hui.

Il y a donc un composant entre le MB3771 et le 68000 qui "bloque" le signal de Reset. Ce composant, c'est le custom TC0040IOC, qui fournit également ce signal à d'autres composants du circuit graphique (d'où l'absence de synchro) :

Le TC0040IOC gère notamment toutes les entrées ainsi que les crédits, relaye le signal RESET et il est situé sur les bus CPU (données et adresses). Le schéma n'est pas disponible pour cette carte, je me base donc sur celui de Final Blow du même éditeur, dont le circuit qui m'intéresse est quasiment identique :

Le composant devrait donc délivrer un signal Reset valide à travers le pin 8. Sans plus attendre, je le dépose :

Et je pose son remplaçant :

Le jeu démarre parfaitement, avec du son et parfaitement jouable.

Enfin, parfaitement pour ceux qui maîtrisent la langue de Goëthe.

Bilan :
1xTC00220IOC (Taito)

Mission accomplie.