Mot-clé - repair log

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 15 mai 2022

Repair Log #2.11: Vendetta (Konami, 1991)

Crime Fighters II est le titre original de Vendetta. C'est la suite de Crime Fighters sorti deux ans plus tôt chez Konami. Vendetta a la particularité d'être assez violent, en changeant de nom outre atlantique, il sera également censuré au passage et le lien avec son prédécesseur également effacé. Ainsi, des ennemis habillés en cuir façon SM ou des postures explicites passèrent à la trappe lors de leur passage à l'occident. Raison de plus aujourd'hui pour réparer ce jeu ! Violent Storm viendra parachever cette trilogie en 1993.

 

Lire la suite

dimanche 1 mai 2022

Repair Log #2.10: Golden Axe (Sega, 1989)

Ce beat them all d'heroic Fantasy s'inspire très largement de Conan le Barbare sorti quelques années plus tôt. D'ailleurs, il lui empruntera quelques bruitages comme les cris de certains adversaires. Pour autant, de l'aveu même de l'un de ses concepteurs, Makoto Uchida, l'idée était de faire un jeu qui combinerait des sortilèges et des épées avec le gameplay de Double Dragon. Ainsi naquit GoldenAxe, deux ans après son illustre prédecesseur. Le jeu est basé sur le hardware System16 et développé en grande partie par la Team Shinobi.

Lire la suite

dimanche 17 avril 2022

Repair Log #2.09: Atomic Runner Chelnov (Data East, 1988)

Atomic Runner Chelnov est un Run and Gun développé par Data East en 1988. Le personnage principal est le survivant d'une explosion d'une centrale nucléaire qui, après avor reçu une très forte dose de radiations, s'est vu doté de super pouvoirs qu'il met au service du bien. Le jeu est paru un peu moins de deux ans après la catastrophe de Tchernobyl, ce qui a poussé Data East à se justifier à la télévision japonaise de l'époque. D'ailleurs, le titre est une contraction de Chernobyl et de Karnov (Chelnov).
Ca tombe bien, le jeu est basé sur le hardware de Karnov, paru un an plus tôt chez le même éditeur en 1987.

Lire la suite

dimanche 3 avril 2022

Repair Log #2.08: Super Bishi Bashi Champ (Konami, 1998)

Ce jeu créé par Konami en 1998 est la suite de Bishi Bashi Champ (1996), lui-même s'inscrit dans une longue série de déclinaisons en arcade, sur consoles et y compris aujourd'hui sur mobiles. Ce titre est assez inclassable car il comporte plusieurs mini-jeux, dont le seul point commun est de se jouer avec quatre boutons. On a finalement assez peu vu ce jeu en France, à l'exception notable du James Game Center.
Côté technique, le jeu est basé sur un hardware Konami dédié, architecturé autour d'un 68000 et de composants graphiques dédiés Konami.

Lire la suite

dimanche 20 mars 2022

Repair Log #2.07: Terra Force (Nichibutsu, 1987)

Terra Force n'est autre que le lointain successeur de Moon Cresta (habilement traduit chez Jeutel par Moune Creste). Personnellement, je n'ai jamais vu ce PCB en France autrement qu'en bootleg. C'est un shoot them up assez intéressant car il alterne scrolling vertical et scrolling horizontal, le tout dans un style très 16bits ultra coloré. Il présente d'ailleurs des similitudes troublantes avec Battle Squadron, sorti en 1990 sur Amiga.
La même année sortait Gradius par Konami et Terra Force n'obtint pas le succès de ses illustres prédecesseurs. Malgré de grandes qualités, il ne s'imposa face à son rival.
Côté hardware, rien de bien particulier pour un jeu de cette époque, articulé autour d'un 68000 et d'un Z80 pour le son. Un custom NB1414M4 vient compléter la partie affichage des décors de premier plan.

Lire la suite

dimanche 20 février 2022

Repair Log #2.05: Metro-Cross (Namco, 1985)

Metro-Cross est un jeu que l'on a peu vu en France en arcade. C'est un jeu de plateforme, à scrolling horizontal, qui consiste à parcourir chaque niveau en évitant les pièges posés par terre. Pour autant, ce sympathique jeu a connu beaucoup plus de succès sur Amstrad, dont l'adaptation était signée des tâcherons d'US Gold. Côté hardware, le jeu tourne sur un hardware 8 bits dérivé de Pac Land. Par ailleurs, on retrouve la plupart des composants custom de Rolling Thuinder par exemple. Comme tous les jeux Namco de cette époque (et au-delà), il n'a jamais fait l'objet de copies bootleg.

Lire la suite

dimanche 6 février 2022

Repair Log #2.04: Shadow Dancer (Sega, 1990)

Shadow Dancer est la suite du célébrissime Shinobi. Le gameplay est identique, à l'exception d'un chien blanc qui accompagne désormais Joe Musashi. Les ennemis sont également de retour, quoique restylés pour la plupart : ninjas, porte-flingues, égorgeurs, et même les lanceurs de boomerang. Les enfants sont remplacés par des bombes. Les bonus stage sont aussi au rendez-vous. Si Shinobi est mon jeu préféré de tous les temps, Shadow Dancer m'a finalement déçu lors de sa sortie en 1990. Trop tard, trop "américain", et ce chien qui finalement n'imprime pas.
Côté hardware, le jeu tourne sur un PCB Sega System 18, sur lequel on trouve également Moonwalker et Alien Storm.

Lire la suite

dimanche 23 janvier 2022

Repair Log #2.03: Punkshot (Konami, 1990)

Punkshot est un jeu de basket de rue mâtiné de baston. Il est jouable à deux ou quatre joueurs, en face à face ou contre l'ordinateur. Il est, parait-il, très fun à jouer. Côté hardware, on retrouve une énième variation des PCB Konami de l'époque, basée sur un 68000 avec un Z80 pour le son, et quatre customs CMS principaux, deux qui génèrent les sprites, deux autres pour l'affichage des décors. Pour éviter les converts (et gêner accessoirement les réparations), Konami n'utilisait jamais les mêmes customs d'un jeu l'autre, même s'ils ont gardé une architecture très semblable des années durant (depuis TMNT sorti en 89 jusqu'à leur système GX de 1994).

Lire la suite

dimanche 9 janvier 2022

Repair Log #2.02: Dig Dug (Atari sous licence Namco, 1982)

Dig Dug a 40 ans ! Il est l'un des meilleurs représentants de l'âge d'or du jeu vidéo. Après les succès de Pac-Man et de Galaxian, Namco récidive avec ce jeu hautement addictif et haut en couleurs. Dans le cadre d'un accord signé avec le japonais Namco, le jeu fut distribué aux Etats Unis par Atari. La firme américaine crût bon de reconcevoir entièrement le PCB, en retirant l'ampli sonore intégré et en ajoutant une EEPROM afin d'y sauvegarder les scores. Au passage, ils en profitent pour changer la connectique. Là où le PCB japonais était relativement compact sur deux couches, le PCB américain mesure près de 50cm de long auquel il faut encore ajoindre un amplificateur. L'adaptateur JAMMA conçu par Corrado Tomaselli intègre cette fonctionnalité et j'en profite au passage pour le remercier.
Côté matériel, le jeu est conçu sur le hardware de Galaga sorti quelques mois plus tôt et composé des mêmes composants Namco dédiés.

Lire la suite

samedi 25 décembre 2021

Repair Log #2.01: Zero Wing (Toaplan, 1989)

C'est Noël ! C'est aussi le retour de mes carnets de réparation, hébergés sur le blog du James Game Center, que je remercie au passage de m'offrir cet espace. Pour 2022, le nombre de publications sera au moins identique à 2021 (26 pour mémoire), avec quelques articles en bonus. Le rythme des publications passera de toutes les semaines à un dimanche sur deux : il y aura donc des repair log de janvier à décembre.

Ce jeu est, malgré lui, entré dans la légende Internet. En effet, la phrase en engrish "All your base are belong to us" est tirée de l'adaptation du jeu sur Megadrive. Cette expression fera les beux jours du réseau au début des années 2000. On s'amusait de peu à l'époque.

Côté hardware, Zero Wing est basé sur le hardware d'Outzone, sorti un an plus tard chez le même éditeur. C'est d'ailleurs le dernier shoot them up horizontal conçu par Toaplan.

Lire la suite

dimanche 19 septembre 2021

Repair Log: Aliens (Konami, 1990)

Encore Konami ! Ce jeu sorti en 1990 est l'adaptation du film "Aliens, le retour" de James Cameron, sorti en 1986. Avec Asterix et Teenage Mutant Ninja Turtles, il fait partie des quelques titres tirés de licences cinéma ou BD de l'éditeur, ce qui les rend assez intéressants. L'architecture du PCB est elle-même basée sur le hardware de TMNT, sur lequel sont basés bon nombre de titres à succès de l'éditeur de l'époque. Néanmoins, tous les titres présentent des différences ce qui rend impossible un éventuel convert.

Je dédie ce dernier repair log de la saison à Jérôme du JR's (http://www.lejrs.com) pour ses années de dévouement et de sauvegarde du patrimoine arcade qui lui a permis de terminer sa collection !

Lire la suite

dimanche 12 septembre 2021

Repair Log: Rainbow Islands (Taito, 1987)

Rainbow Islands est la première suite de Bubble Bobble. Edité par Taito en 1987, il connaîtra un certain succès, notamment grâce aux adaptations sur les ordinateurs de l'époque (la version Amiga fut portée par Graftgold, qui produira Fire and Ice par la suite) ou la très réussie version PC Engine. Côté hardware, le jeu s'articule autour d'un processeur 68000 et s'apparente à Rastan, voire Operation Wolf.

Lire la suite

dimanche 5 septembre 2021

Repair Log: The Simpsons (Konami, 1991)

Cette superbe adaptation du dessin animé est signée Konami. Le jeu s'inscrit dans la tradition des beat them all conçus par l'éditeur à cette période, colorés, rigolos, mais d'une difficulté ahurissante. En gros, comme si Konami sortait plusieurs fois le même jeu, avec des graphismes différents : les tortues mutantes ou autres gaulois sont ici remplacés par des bonhommes jaunes. Le jeu connaîtra même une suite sortie en 2000, toujours signée Konami : Simpsons Bowling. Côté matériel, les Simpsons se base sur un hardware similaire à Vendetta ou Aliens.

Lire la suite

dimanche 29 août 2021

Repair Log: Fixeight (Toaplan, 1992)

Fixeight est la suite spirituelle d'OutZone. Même studio, même rythme frénétique. Pourtant, il ne connaîtra pas le succès de son illustre prédécesseur malgré d'immenses qualités. Il mérite toutefois que l'on s'y intéresse. Côté Hardware, Cette plateforme sera partagée par de nombreux jeux Toaplan (Dogyuun, Knuckle Bash, Tatsujin Oh ...) mais également Raizing/8ing (Battle Garegga, Armed Police Batrider ...).

Lire la suite

dimanche 22 août 2021

Repair Log: Rygar (Tecmo, 1986)

Longtemps j'ai cherché ce jeu en original. Les copies bootleg, bien que reproduisant relativement fidèlement le jeu, souffraient de petits défauts : sonores (la hauteur de son des samples n'était pas la bonne), visuels (petits bugs graphiques inhérents à une mauvaise implémentation du custom M60002-0118P) et de fiabilité. De plus, du fait du connecteur particulier Tehkan, il y avait autant de pinouts disponibles que de bootleg différents. Ajoutez à ça les problèmes de connexion des cartes filles, les copies de Rygar n'étaient pas terribles, malgré un gameplay identique.

Lire la suite

- page 1 de 3